Vivre selon l'Esprit-Saint

 

       L’extraordinaire de la vie chrétienne, c’est que le Christ veut que nous vivions de son Esprit même, celui qui le mettait en relation avec son Père, celui qui le faisait agir. 

 

 

       L’Esprit Saint ne peut se séparer du Père et du Fils. Il se révèle avec le Christ, Jésus de Nazareth, mais il peut aussi se révéler de façon propre. Il est une personne au sein du Dieu Unique et Trinité. Il se définit plutôt par ce qu’il fait : il est le vecteur de l’action de Dieu en nous et dans l’Eglise. Il est aussi la communion entre Dieu Père et Dieu Fils.

 

 

        Deux textes, l’un de l’Ancien et l’autre du Nouveau Testament, sont souvent cités pour exprimer ce que l’Esprit Saint permet de vivre. Il y a d’abord une description que fait le prophète Isaïe du Messie à venir, parlant des dons : « Sur Lui (le Messie) reposera l'Esprit du Seigneur, Esprit de sagesse et de discernement, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte du Seigneur. » (Is 11,2). Cette description est reprise par la prière qui accompagne l’imposition des mains, lors de la célébration de la confirmation.

 

 

        Dans sa lettre aux Galates saint Paul décrit les fruits que l’Esprit Saint engendre dans une vie. « Voici ce que produit l’Esprit : Amour, Joie, Paix, Patience, Bonté, Bienveillance, Foi, Humilité et Maîtrise de soi. » (Ga 5,22-23). L’Esprit-Saint  nous donne d’entendre en profondeur l’appel de Jésus à être heureux dans son sermon sur les Béatitudes.

 

 

        Par l’onction du Baptême et de la Confirmation, les chrétiens ont été marqués de l’Esprit Saint, le Don de Dieu. La vie chrétienne, c’est donc vivre de Celui qui nous a marqué.

 

 

        L’Esprit-Saint est relation entre le Christ et son Père, relation basée sur l’amour mutuel et le don de soi. Vivre de, et par l’Esprit-Saint, c’est vivre de cette même relation avec Dieu.

 

 

        L’Esprit-Saint nous y pousse et nous permet de la vivre. Cette relation à Dieu a pour expression principale la prière, qui peut prendre des formes multiples mais souvent plus simples qu’il n’y parait. Elle se déploie au sein d’une relation de confiance avec Dieu. 

 

 

        L’Esprit-Saint est force pour s’ouvrir aux autres, et faire advenir davantage le Règne de Dieu, par les divers engagements de notre vie.

 

 

        Le sacrement de L’Eucharistie nous apporte le don de l’Esprit-St dans la communion au Corps ou au Sang du Christ, comme une nourriture venant de Dieu qui nous soutient dans le quotidien. De même, le sacrement de la Réconciliation nous apporte l’Esprit Saint qui nous  pardonne les péchés et nous relève dans notre marche avec Dieu. 

 

 

        Vivre de l’Esprit-Saint, consiste à se rendre attentif à son action dans notre vie. Un surcroît d’amour, de joie, de paix ou d’un des autres fruits de l’Esprit Saint, dans une dynamique intérieure qui nous tourne vers le meilleur de nous-mêmes et de notre relation à Dieu comme aux autres peut être un des signes de l’action de l’Esprit de Dieu dans notre vie.

 

 

        Vivre de l’Esprit-Saint consiste finalement à ouvrir son cœur pour tisser une relation avec Dieu par la prière personnelle et dans l’amour du prochain comme le Christ nous l’a commandé :

« Aimez-vous les uns les autres

comme moi, je vous ai aimés » 

 

  

 

 Père Erick Baldé, PSJ.

 

Vous souhaitez connaître toutes les actualités concernant le secteur Plequevil (Regroupant les communes du Plessis-Trévise, La Queue-En-Brie et Villiers-Sur-Marne), visitez le site www.catho94.com.